Emilie nous emmène découvrir le Nord-Est de l’Argentine, région connue des voyageurs pour ses magnifiques Chutes d’Iguazu.

Cependant, peu d’entre eux s’aventurent dans le reste de la région appelée « Mésopotamie Argentine », et pourtant c’est passer à côté de belles rencontres avec les locaux, d’une nature exubérante, et d’un patrimoine historique important.

La province de Misiones, c’est avant tout des pistes ocres qui s’enfoncent dans une jungle subtropicale abondante. Cette végétation est un véritable refuge pour la faune locale : coatis, jaguaretes, toucans, tapirs et une multitude d’oiseaux colorés…
De cette terre rouge est née une des passions argentines, pas celle du tango ni du football mais celle du mate (prononcer maté), symbole de convivialité dans toute l’Argentine. La consommation de cette plante est une véritable addiction ! La région de Misiones est le cœur de la production de la yerba mate en Argentine.
Coup de cœur: un lodge « nature & culture »: Surucua Lodge (lien Hotel)

Le côté très nature de cette région renferme également une richesse culturelle et patrimoniale incomparable.
Les Ruines jésuites de San Ignacio sont les plus connues et les plus impressionnantes de la région. Classées par l’UNESCO, la façade de l’église rouge a gardé toute sa splendeur. Une grande partie de la visite est dédiée aux traditions des Indiens Guaranis.
Les Guaranis sont un peuple venu d’Amazonie il y a plus de 700 ans, et ils sont environ 3000 aujourd’hui peuplant la province de Misiones, terre qui a accueilli de nombreux immigrés des pays de l’Europe de l’Est. Les têtes blondes sont donc nombreuses et peuvent surprendre !
Un peu plus au Sud de la province, au cœur des Esteros del Ibera (lien Voyages), ce sont les gauchos que l’on croise. Éleveurs de bovins, et chasseurs d’œufs de Yacarés (caïmans), nous restons admiratifs devant leurs tenues, leurs traditions et leur prestance !
Coup de coeur : la chambre d’hôtes Cuña Piru (lien Hotel)