Mendoza et ses vignobles

Trinquez au pied de la Cordillère des Andes

Terre fertile et gorgée de soleil, la région de Mendoza au pied de la Cordillère des Andes, est le berceau des vins les plus célèbres d’Argentine et destination rêvée pour les amoureux des délicieux cépage.

Quatrième agglomération du pays, Mendoza a été reconnue par le GREAT WINE CAPITALS comme l’une des huit capitales viticoles, aux côtés de Bordeaux, Florence, Cape Town, Rioja – Bilbao, Christchurch – South Island, Porto, San Francisco – Napa Valley et Mainz – Rheinhessen. On y trouve plus de 150.000 ha de domaines viticoles et plus de 1200 bodegas. Jouissant d’une situation exceptionnelle, les vignes sont au pied des montagnes de la Cordillère des Andes et non loin du mythique Aconcagua, point culminant de l’Amérique du Sud. Il s’élève à une altitude de 6 962 mètres et domine un vaste parc provincial protégeant des espèces animales typiques de la cordillère, tel le Condor des Andes et le guanaco, ainsi qu’une végétation rare et fragile.

Région idéale également pour le tourisme d’aventure, de nombreuses propositions sont offertes selon vos envies : neige, rivières, montagnes, lagunes, grottes, déserts, réserves de flore et de faune, etc.

L’Argentine est le premier producteur de vin sud-américain et le cinquième au niveau mondial, avec plus ou moins 12 millions d’hectolitres produits en 2003.
C’est surtout au pied des Andes, à une altitude comprise entre 800 et 1700 mètres, que se trouvent les vignobles (bien qu’on en trouve jusqu’à 2500 mètres).

Les plus importantes régions viticoles se trouvent dans les provinces de Mendoza et San Juan encore dénommées région du Cuyo, ainsi que dans celle de La Rioja.

Les Argentins aiment le vin. Ils en consomment environ 45 litres par an et par personne. Ils ont réussi l’exploit de se hisser au 5ème rang mondial des producteurs de vins. Néanmoins, ils n’en exportent qu’une infime quantité (à peine 5%).

Traditionnellement, les viticulteurs argentins ont toujours privilégié la quantité plutôt que la qualité, et le pays consomme près de 95% de sa propre production. Mais le besoin et le désir d’accroître les exportations ont été à la base d’une augmentation significative de la qualité, et les vins argentins ont commencé à s’exporter dès les années 1980 et surtout 1990.

La plupart des bodégas les plus réputées se trouvent à quelques dizaines de kilomètres de Mendoza à Maipú et Luján de Cuyo. Vous aurez l’occasion de déguster les crus des bodégas célèbres telles que Zucardi, Lopez, Tapiz, Achaval Ferrer entre autres. La valle de Uco est également une zone de forte activité viticole, des caves très prometteuses ouvrent leurs portes aux amateurs de vin: Altus, Andeluna et Salentein. La région de San Rafael regroupe des caves renommées telles que Felix, Lavaque, Bianchi, Jean Rivier, Roca et Goyenechea.

Plus au Nord de mendoza, dans la région de La Rioja, se trouvent les deux plus beaux parcs nationaux du Nord Ouest : Ischigualasto et Talampaya. Le parc de Talampaya, d’une superficie de 215 000 hectares, fut crée en 1975 pour sauvegarder les vestiges archéologiques et paléontologiques présents dans un environnement de toute beauté. Le canyon du fleuve de Talampaya, avec ses parois gigantesques qui abritent dans leurs sommets des nids de condors, compte parmi les merveilles naturelles de l’Argentine. Des renards gris ou des viscaches australes se cachent derrière les caroubiers centenaires et les arums.
Il y a deux cent vingt cinq millions d’années, le Parc Ischigualasto, aussi appelé la vallée de la lune était un paradis de fougères gigantesques, habités par des vertébrés colossaux. Inertes sous un ciel bleu, des sculptures naturelles : le champignon, le sous-marin ou le sphinx, et des traces de reptiles font partie des multiples trésors enfermés dans cette région. Ce parc est l’un des seules zones de la planète ou sont représentées toutes les étapes de l’ère triasique (entre 248 et 206 millions d’années) C’est pourquoi ce Parc de 60 000 hectares fut déclaré par l’UNESCO en l’an 2000, Patrimoine Naturel de l’Humanité.
Un itinéraire riche en paysages où la tranquilité et le silence seront rois. La découverte de cette partie du Nord Ouest se mérite. Les routes d’accès ne sont pas toutes en bon état et les trajets sont parfois longs entre deux points d’intérêt. Voyager en 4X4 est indispensable pour parcourir la zone. La visite des Parcs Nationaux ne peut s’effectuer qu’en présence d’un guide officel du Parc. Les offres d’hébergement sont limitées mais pittoresques. Accessible toute l’année. Excursion de 4 jours conseillée.

Une autre option testée et approuvée est de visiter les champs de volcans à Malargue.

La vallée de Cafayate située dans le Nord Ouest est également une région viticole, notamment pour son cépage Torrontès, un vin blanc fruité n’existant qu’en Argentine. Le vignoble a la particularité d’être le plus haut du monde, environ 1700 mètres d’altitude. La visite de bodégas telle que l’Estancia Colome, El Esteco, Nanni, San Pedro de Yacochuya est un réel « plus » lors d’un voyage à la découverte des vins argentins

Obtenir devis