Nous sommes à Tilcara dans le Nord Ouest argentin, il est 5 heures du matin et la bouilloire siffle de toutes ses forces car aujourd’hui c’est LE départ tant attendu.

Rejoindre Tilcara, village en pleine Yungas (région très aride) jusqu’au Parc National Calilegua, forêt très humide et le tout en 4 jours qui s’avèrent intenses physiquement et humainement. Le chemin emprunté sera celui des antiques Incas permettant dorénavant le commerce du fromage de chèvre fabriqués par les fermiers vivant dans la montagne et venant le vendre à la ville. Les rencontres vont donc être riches d’apprentissage et de simplicité, comme je les aime! En route pour l’aventure après un dernier briefing des vivres et du matériel nécessaire pour ces jours d’expédition: tente, sac de couchage, nécessaire de cuisine, … sans oublier le mate et les feuilles de coca à mastiquer pour le mal de l’altitude.

#1 Loger dans une cabaña en Adobe sur les hauts de Purmamarca

Purmamarca, village connu des voyageurs pour son marché central rempli d’étals colorés où le chausson imprimé d’un superbe lama côtoie sans souci le service à apéritif en forme de cactus. En s’écartant de cet amas d’objets insolites, attirées par des cris joyeux d’enfants, nous voilà en train d’admirer une partie de football entourée de montagnes aux couleurs fabuleuses.
Continuant sur ce chemin, nous arrivons à Los Colorados, un complexe de cabañas fait en adobe, typiques de la région et surplombant le village. Nous sommes bien immergées dans «  »la onda » » du lieu.

#2 Manger une tortilla «  »sur le pouce » »

Les voyageurs affamés au budget réduit, seront comblés par ces barbecues de rue emplissant d’une odeur enivrante la place centrale du village. Nous avons testé la tortilla, délicieuse galette de blé, grillée sous nos yeux. Mention spéciale pour la tortilla au fromage de chèvre dégustée sur la place de Cachi.

#3 Passer une nuit dans une estancia jésuite

Vivez l’expérience d’une nuit à l’estancia Las Carreras située à Tafi del Valle au sud de Cafayate. Cette estancia jésuite datant du 18ème siècle se double d’une ferme et d’une crémerie invitant même les plus rétissants à saisir le pie de la vache et participer à la traite. Seul le meuglement du bétail vient à troubler le silence de ce lieu rempli d’histoire évoqué lors de la visite de l’estancia (lien Hotel)

#4 S’infiltrer dans la Quebrada de la Concha

Une route reliant Cafayate à Salta, des montagnes couleur ocre, un cours d’eau et nous voilà tout droit transportées dans un film de Clint Eastwood. La roche sculptée par le Rio de las Conchas, prend des formes diverses dont certaines sont nommées comme «  »la garganta del diablo » » ou «  »l’amphithéâtre » ». C’est un véritable spectacle pour les yeux, surtout au coucher du soleil.

#5 Se mettre dans la peau d’un gaucho à Salta

La monture rendue à son propriétaire, nous voilà lâchée en ville, encore groggy du voyage. Une dernière expérience nous attend : assister à une «  »Peña » » salteña, un bal populaire où le folklore est à l’honneur. Sortez les guitares, les empanadas, le feu de bois, le Malbec et surtout votre foulard, accessoire indispensable pour charmer votre partenaire lors d’une danse effrénée au rythme de la zamba, d’un bailecito, ou d’une chacarera….